Qui somme nous?

Création de mode et haute couture Dame: Styles moderne et traditionnel, Vêtements de ville, de soirée, de cérémonies, de sport, Etc.
DECORATION D'INTERIEUR: Tentures, fleurs artificielles, décoration de corbeilles Pour cérémonies: Hanna, Mariage, Baptême ...
L'Atelier Mirage est dirigé par Kihel Fadila, Styliste - Modéliste diplômée
Kihel Fadila a formé pendant 25 ans plus d'une centaine de finisseuses, brodeuses, perleuses accueillies en apprentissage dans son atelier.
Fadila a reçu plusieurs Tableaux d'honneur à l'occasion de ses participations aux manifestations culturelles nationales et Internationales.
Son activité a fait l'objet de plusieurs articles dans la presse nationale et internationale (revues et journaux) et de portraits à la Télévision et à la Radio nationales.

Fadila Kihel

Fadila KIHEL est une styliste modéliste algérienne, connue pour sa recherche de la perfection et de l'originalité elle est renommée autant sur le plan national qu'international.

Petite, elle s'intéressait déjà à la mode et s'amusait à dessiner des modèles qu'elle aurait aimé porter. Elle a commencé sa carrière d'artiste avec de la simple couture puis s'est lancée dans le domaine en alimentant aussi souvent que possible son don naturel avec des formations professionnelles.

Fadila a étudié à l'âge de vingt ans dans une école de stylisme d'abord à Alger puis elle s'est dirigée vers la France pour se perfectionner. Elle a également suivi une formation de prêt-à-porter en 2002, un stage de formation de chef d'entreprise auprès de la chambre des métiers de Paris et un stage de communication et préparation à l'installation artisanale.

Fadila dirige depuis 1992 un atelier de haute couture à Draria (Alger) avec une équipe composée principalement de couturières, finisseuses et brodeuses qui travaillent dans une atmosphère conviviale et avec beaucoup de bonne humeur et d'amour pour leur métier. Grâce à cette ambition, Fadila a su s'imposer et se faire connaître dans l'univers de la création artistique ; Elle a participé à de multiples activités culturelles où elle a présenté ses modèles lors de défilés comme au Portugal en 1994 dans le cadre d'un salon international, ainsi qu’en Egypte en 1998lors d’un salon de l'art traditionnel .

Elle a également organisé des expositions où on pouvait admirer la beauté et la finesse de son travail ; Sa toute première exposition s’est déroulée au palais de la culture en Algérie en 1990 et a été suivie de beaucoup d'autres dont celle à l'occasion de l'année de l'Algérie en France qui s'est tenue à Paris et à Marseille en 2003 et celles qui se sont tenues en Italie et aux Etats-Unis .

En dehors de ses activités artistiques, Fadila a visité beaucoup de pays étrangers aussi bien orientaux qu’occidentaux. Cette doublé culture a été une source d'inspiration considérable dans laquelle Fadila n'a pas hésiter à puiser afin d'enrichir ses créations. Elle a donné libre cours à son imagination pour créer de nouveaux modèles , modernes et originaux : elle a introduit le décolleté et la longue fente aux tenus traditionnelles et a utilisé la mousseline pour la confection du Karakou (costume traditionnel algérois) qui est habituellement fait avec du velours .

En terme de techniques elle reste toujours ouvertes aux nouvelles méthodes de travail mais tient à effectuer les finitions à la main pour plus de perfection.

La couture de Fadila KIHEL porte aussi bien sur le style moderne que sur le style traditionnel . Ce dernier style ne néglige aucun modèle et Fadila se plaie à confectionner des robes et costumes propre à chacune des régions algériennes.

Cette artiste a, de part sa vocation, contribué à enrichir le patrimoine culturel Algérien à travers l’intérêt qu’elle porte à conserver à enrichir et à faire connaître le costume traditionnel algérien en mettant en valeur le corps de la femme Algérienne avec beaucoup de finesse et d'élégance.